Assortiment & e-Commerce
Recherche
Nom Recherche
Roses  Plantes  Des accesoires  Nouvelles créations Lens  Nouveauté dans notre assortiment 
Roses
English roses - Austin roses
Cette dénomination a été attribuée à une grande série de variétés de l'obtenteur anglais David Austin (environ 75), qui ont comme particularité de joindre l'aspect, la couleur pastel et le parfum des roses anciennes à la capacité de refleurir des variétés modernes. Elles descendent toutes de Belle Isis, une rose de l'obteneur belge Louis Parmentier. On les plantera de preférence au moins à 80 cm de distance l'une de l'autre.
Espèces botaniques
Cette catégorie groupe les espèces botaniques (ou les rosiers “sauvages “) qui, d ‘origine spontanée, furent trouvés en liberté sur la partie nord de l’hémisphère. Ils fleurissent de début mai à fin juin et ne produisent, il est vrai, que des fleurs simples mais alors d ‘une façon massive, tandis que les variétés remontantes “ménagent “ leur efflorescence et couvrent toute la période d‘été mais ne produisent pas plus de fleurs au total. La valeur décorative des espèces botaniques ne réside pas seulement dans le port gracieux et poétique et dans la floraison mais certainement aussi dans la diversification du feuillage (de cinq à dix-sept folioles), de la couleur (du blanc léger-gris verdâtre au vert brillant très foncé et du rouge-pourpré léger au bleu-vert métallisé foncé) et des fruits (très différents de couleur, de forme et de grandeur, allant du jaune, jaune orange, orange rouge, rouge brunâtre au noir et de sphérique, ovale au format oblong). La taille se limite à l‘éclaircissement du bois superflu ou desséché.
Hybrides de Moschata
Les hybrides de moschata forment un groupe d’arbustes remontants (à croissance modérée ou forte) qui, pendant leur période de floraison, forment de forts rameaux en provenance du point de greffe. La plupart de ces jeunes branches sont retombantes et se terminent par une grappe de fleurs. Cette grappe fleurit encore la même année et,à moitié éclose,la branche donne déjà de nouvelles pousses venant des premiers yeux sous la grande grappe qui en produit de plus petites. Ainsi l’inflorescence et les pousses continuent jusqu‘ la base. Un conseil: enlevez la fleur fânée jusqu’au 15 septembre... A partir de ce moment-là on laisse la voie libre aux fleurs qui formeront des fruits qui, après tout, sont les joyaux de la plante pendant la période de repos. Après l‘hiver, au printemps, on ne coupe que les grappes afin d‘avoir la plante assez tôt en floraison. Et ça marche. . . Pendant la première floraison, au printemps, un mois plus tôt que si nous avions taillé de façon plus radicale, les premières rameaux apparaîssent et font prédominer leurs fleurs sur la première floraison. L’entretien ultérieur se limite à enlever les grappes écloses. L’hiver suivant on enlève les branches qui ont fleuries deux années consécutives. Les hybrides de moschata peuvent être aisément utilisés en pots, bacs ou vasques de par leur caractère retombant. Ils poussent facilement et donnent toujours du jeune bois.
Hybrides de thé à grandes fleurs
Les hybrides de thé à grandes fleur sont des buissons de 80 à 150 cm de haut. Outre leur attrait naturel dans les massifs et plates-bandes, ces rosiers offrent des fleurs parfaites pour composer des bouquets.
Rosiers à bouquets
Les rosiers à bouquets (50 cm à 120 cm de haut) sont des buissons à fleurs groupées, de type floribunda ou polyantha. Ils sont si florifères qu'ils jouent un rôle essentiel dans les massifs. Les fleurs sont simples, semi-doubles ou doubles et parfois parfumées.
Rosiers anciens
Les rosiers anciens ne sont pas remontants et fleurissent de fin mai à fin juin ou mi-juillet sur le bois de la saison précédente. Une exception à la règle sont les rosiers Bourbon, les rosiers Portland, les rosiers de Chine et les hybrides remontants. Les rosiers à floraison non remontante sont particulièrement décoratifs et ne demandent que peu d ‘entretien étant donné que la taille se fait immédiatement après la floraison afin de cultiver de nouvelles branches à fleurir pour la saison suivante. Après l’hiver l’on peut se contenter de “mettre en ordre” les rosiers en éliminant les branches superflues, trop longues ou desséchées.
Rosiers couvre-sol
Cette nouvelle race de rosiers rencontre, ces dernières années, un succès grandissant. Ce qui n’était qu‘une curiosité autrefois, est, grâce aux nouvelles obtentions, et surtout les nôtres, devenu un matériel de valeur pour I ‘ornementation de gazons et de talus.
Rosiers grimpants
Les rosiers lianes (plus de 5 à 6 m de haut) dotés d'une telle exubérance qu'ils monteront à l'assaut d'un vieux pommier ou même des arbres les plus hauts, les rafraîchissant de leur floraison éblouissante. Les rosiers grimpants (plus de 3 m de haut) peuvent être pallissés sur une façade, le long d'un pylone, sur une arche ou une tonnelle.
Rosiers miniatures
Fleurs à couper par excellence, très précieuses pour garniture de table de fête, également à employer en petits bouquets, comme boutonnière, etc. Les plantes conviennent particulièrement pour les plates-bandes dont la hauteur ne peut dépasser 25 cm. Excellentes aussi pour bordures, jardins japonais et culture en pots et en bacs.
Rosiers modernes arbustifs
Ces rosiers refleurissent parfaitement. La taille qui, comme pour les autres variétés remontantes, se fait après l‘hiver doit être plus longue (± 60 cm).
Rosiers rugueux
Les rosiers rugeux sont des arbustes de 1,2 à 3 m haut. Ils sont originaire de Rosa rugosa. Un certain nombre à des fruits excellentes pour la production de thé, de confiture ou de vin.
Rosiers tiges
Les rosiers tiges confèrent une dimension supplémentaire à votre jardin. Plantez des rosiers tiges dans vos parterres, vos massifs, le long d’un chemin, dans une entrée ou isolés sur une pelouse. Les rosiers tiges font fleurir votre jardin en deux étages et lui donnent un “look” très particulier. UN CONSEIL: Plantez un rosier tige dans une vasque (pour terrasses, balcons et patios), ajoutez-y, éventuellement, au pied des rosiers nains.